L’art des arts, c’est la conduite des âmes.
 
 
 
 
Vous abonnez au site ici

MESSE DU JUBILÉ D’ARGENT PRESBYTÉRAL DU PÈRE GODFROY

Excellence Mgr Kpodro Philippe archevêque émérite de Lomé,

Cher Père Recteur du Grand séminaire, Godfroy Heureux jubilaire,

Ce jour est haut et significatif pour toi et pour nous qui t’entourons cet après-midi! En effet, voici 25 ans jour pour jour que Dieu notre Père dans sa miséricorde infinie, t’a associé au sacerdoce ministériel de son Fils Jésus Christ. Quelle joie, quel bonheur que d’avoir été ainsi et pour toujours uni au Christ Souverain prêtre, pour agir « in persona Christi » par l’ordination sacerdotale reçue des mains de Mgr Dossey Anyron Robert de vénérée mémoire.

La communauté des  formateurs et séminaristes de cette maison dont tu es le premier responsable, est heureuse de t’entourer en ce jour d’incidence pour rendre grâces à Dieu par cette célébration eucharistique. Depuis 25 ans,  tu es monté à l’autel pour témoigner de la Vérité, témoigner de la gloire de Dieu ; témoigner de l’Incarnation et de la Rédemption faite par Notre Seigneur et continuer sa mission Rédemptrice sur la terre.

Malgré nos limites, cette vie de prêtre justifie qu’on jubile car c’est une vie qui s’articule autour de l’Eucharistie source et sommet de la vie du prêtre et du peuple de Dieu !  Tu fais bien de mettre l’Eucharistie au cœur de ce jubilé car c’est à Dieu que revient toute reconnaissance et remerciement ! Et l’Eucharistie est une invitation constante à faire de sa vie une offrande à Dieu pour le salut du monde.

Je  Chers séminaristes en marche vers l’autel du Seigneur, avec les autres formateurs ici présents, je me réjouis que cette célébration jubilaire sacerdotale commence dans cette maison bénie de formation. Nous souhaitons qu’elle nous rappelle que notre vie est déjà donnée… et que cette célébration soit aussi l’occasion pour vous de vous attacher encore davantage à l’appel du Seigneur ! La bonne humeur ordinaire et la joie perceptible du recteur peuvent proclamer en ce jour de fête, que le sacerdoce est vraiment  source de joies. Mais ce n’est pas une joie sans souffrances ni épreuves, puisque nous sommes les disciples d’un Maître qui a souffert et qui est mort sur la Croix pour nous. Même si le sacerdoce  donne des joies profondes, on ne peut pas concevoir un ministère presbytéral sans souffrances et sans épreuves qui sont elles aussi des grâces données au prêtre de Jésus-Christ  pour que la Rédemption soit continuée !

Cher Godfroy,  il y a 25 ans tu es devenu prêtre, tu as commencé ton ministère sacerdotal et tu as commencé à écrire les paragraphes du corps du devoir. Le  1er  paragraphe est ta vie au monastère bénédictin de Dzogbégan, le 2ème paragraphe par les études en liturgie à Padou en Italie, le 3ème par ton incardination  et ministère dans le diocèse d’Aneho, 4ème paragraphe par le rectorat au grand séminaire Saint Jean Paul II de Lomé depuis neuf ans, le 5ème paragraphe est dans le secret du Seigneur qui t’a choisi, et toi, tu as répondu à l’appel et tu y réponds encore avec générosité. L’Église aujourd’hui te dit merci. Tu as choisi comme signature de tes e-mails cette phrase « Pour eux je me consacre » Cette phrase dit tout de ton ministère au séminaire.

Avec la Vierge Marie, Mère du Christ Prêtre, que cette messe soit l’expression de toute notre action de grâce, de l’honneur et de la Gloire que nous voulons adresser à notre Dieu pour ton ministère passé, présent et futur.

Lève-toi pour offrir l’Eucharistie au Dieu vivant comme il y a 25 ans ! Lève-toi, Prêtre du Seigneur et bénis  notre Dieu qui t’a consacré ! Que le Seigneur agrée notre Sacrifice et qu’il comble tes vœux et nos vœux ! (Ps 20,2).

 

                                                                       Père Timothée KPENU, 

Vice-recteur du Grand Séminaire

 

 
 
 
 
 
 
© Tous droits reservés au Grand Séminaire Jean Paul II
Accueil | Webmail | Administration