L’art des arts, c’est la conduite des âmes.
 
 
 
 
Vous abonnez au site ici

MATCH AMICAL AU GRAND SEMINAIRE SAINT JEAN PAUL II

 

 Ce dimanche 30 Octobre 2016, dans le cadre des activités prolongeant sa fête patronale, a eu lieu au Grand Séminaire saint Jean Paul II, un match opposant l’équipe du séminaire à l’équipe de la paroisse universitaire. A cet effet, les séminaristes et plusieurs fidèles de la paroisse universitaire ne se sont pas faits compter le grand duel autour du cuir rond.

            S’il est un jeu qui de nos jours draine du monde, c’est bien le football. Cet après-midi, alors qu’il sonnait 15h00, le terrain de football du grand séminaire saint Jean Paul II est rempli de nombreux spectateurs et supporteurs. Ils se sont déplacés pour suivre le grand duel qui opposera l’équipe du séminaire et celle de la paroisse universitaire autour du cuir rond. Le coup du sifflet de l’arbitre abbé Kléber BATEBAWIA secondé par ses pairs latéraux - abbé Louis KONALI et Parfait WLETOU – n’a pas tardé à inviter les joueurs sur la pelouse. Après les instructions du doyen des séminaristes, l’abbé Hermann YAYA et le laps de temps de recueillement, chacune des équipes rejoignit son camp. 15h20’ T.U ; la première partie du match fut lancée. Une partie très équilibrée. Elle devenait même au fur et à mesure que se déroulait le match, plus serrée. On eut l’impression que les deux formations avaient été préparées par des encadreurs de haute valeur. Après dix minutes de jeu, un holà jaillit du côté des spectateurs. C’est l’abbé Jean Paul BOLY qui venait d’envoyer suite à un coup franc, le ballon au fond des lucarnes de Marc EDJO. A la vingtième minute, Emile SANTURA de la paroisse universitaire, après avoir driblé deux adversaires, a failli surprendre Benjamin GODOGOU, gardien de but de l’équipe du séminaire. Le long dégagement de celui-ci permit à l’abbé Cyrile KOUASSI, après avoir réussi un beau passement de jambe de s’appuyer sur l’abbé Richard MAWUSSI pour doubler le score à la grande satisfaction de ses coéquipiers. Le juge de la séance renvoya les deux équipes au vestiaire à 16h 05’ T.U.

La seconde partie du jeu reprit une dizaine de minutes après. Elle a donné aux spectateurs d’assister à de formidables actions. Les joueurs de la paroisse universitaire ont surpris plus d’uns. La qualité technique de leur jeu s’alliait à une science qu’on ne leur soupçonnait pas. Ils ont dominé de façon sensationnelle les vingt premières minutes. Difficilement l’équipe du séminaire est parvenue à rétablir l’équilibre. Un duel époustouflant ! D’un côté comme de l’autre, les beaux dribles et les passements de jambes répétés ont donné aux spectateurs et supporteurs de croire sans cesse que l’un des joueurs au bout de son action parviendrait par un tir décisif à envoyer le ballon au fond du filet adverse. A quinze minutes de la fin, sur une passe décisive de Carlos ESSORH, Emile SANTURA, par une feinte réussit à pénétrer la moitié de la défense de l’abbé Francesco AKOLLOR pour surprendre son gardien de but qui a mal calculé la trajectoire du ballon. Holà ! s’exclama la foule. Emile ESSORH a envoyé le cuir rond au fond des filets de Benjamin GODOGOU. La rencontre s’est soldée sur un score de 2 buts à 1 en faveur de l’équipe du séminaire à 17h05’. Notons qu’au cours du match, le juge central a sanctionné quatre joueurs par des cartons jaunes.

                                                                       

Abbé Dotomè Carlos BEHANZIN

2ème année de Théologie

 
 
 
 
 
 
© Tous droits reservés au Grand Séminaire Jean Paul II
Accueil | Webmail | Administration